Le jardin des Courmettes : un outil de sensibilisation efficace

12 août 2022

Démarré en 2017 puis laissé à l’abandon, le jardin des Courmettes a repris son souffle aujourd’hui grâce aux bons soins de Claire et des bénévoles. L’objectif : en faire un outil de sensibilisation auprès des adultes et des plus jeunes, pour donner envie de protéger la nature et pourquoi pas, de démarrer un jardin chez soi ! Le tout, en mettant en pratique les principes de la permaculture. C’est parti pour un petit tour d’horizon, en images 🙂

 

Welcome !

200m2 de terrain, ce n’est pas si grand, mais notre équipe a de quoi faire ! Sur la photo, de gauche à droite en commençant par le bas : Claire, Anna, Chloé, Sarah, Bridget, Baptiste, Clément, Alejandra, Elena, Selina

 

Qu’est-ce qui pousse ?

Il y a les classiques : fèves, petits pois, salades, poireaux, choux, bettes, tomates, concombres, courges, haricots…

…pommes de diverses espèces, poires, mûres, framboises, groseilles, cassis…

Et plus original, comme : des asiminiers, amélanchiers, un plaqueminier (dit aussi arbre à Kaki), un mandarinier satsuma 

 

Pourquoi un jardin ?

Une dizaine de personnes vivent au Domaine des Courmettes, et A Rocha organise tous les étés des camps de sensibilisation à l’environnement. L’idée est donc de pouvoir produire localement et sans pesticides une partie des repas fournis.

Le jardin se veut aussi un lieu de rencontre, de partages et d’échanges autour de la protection de la biodiversité et de la crise écologique dans son ensemble. Depuis novembre 2021, près de 200 personnes, adultes comme enfants, ont fait une visite commentée (et travaillé!) au jardin. Pour Claire, il provoque l’émerveillement, l’envie de mettre les mains dans la terre et de démarrer un jardin chez soi ou dans sa communauté. C’est aussi l’occasion, pour les connaisseurs, d’échanger des bonnes pratiques. 

 

Sécheresse et prédateurs…

Faire renaître un jardin en altitude (le domaine se situe à 850 m) n’est pas chose facile : la saison de plantation est plus courte (de mai à octobre) et les changements de température sont brutaux. Et comme tous les départements dans les Alpes-Maritimes cet été, le Domaine subit de plein fouet la sécheresse, et le manque d’eau aux Courmettes affecte quotidiennement la production du jardin. 

 

Et la permaculture dans tout ça ?

Aux Courmettes, on essaie d’appliquer certains  principes de la permaculture : on ne retourne pas et on travaille peu le sol, on laisse certaines zones en friches, on paille, on n’utilise aucun produit chimique, on favorise la biodiversité et surtout, on se fournit localement : on composte avec les restes d’épluchures de légumes des repas de la communauté, on récupère la paille utilisée comme décoration lors des mariages au Domaine, on se fournit en fumier naturel à la bergerie, on achète du  broyat auprès d’un élagueur local…

Du coup, orvets et crapauds viennent se réfugier sous la paille et mangent nos limaces, et les capucines plantées près des haricots attirent naturellement les pucerons. Les insectes pullulent : cétoines dorées dans les fleurs d’artichauts, bourdons, scarabée rhinocéros…

On teste les oyas : un pot en argile cuite poreuse qui distribue de l’eau au fur et à mesure des besoins des plantes. Cela permet d’éviter le stress hydrique et de faire des économies d’eau.

 

Education à l’environnement pour les écoles

Grâce à l’Union Européenne qui soutient le projet, notamment pour sensibiliser les enfants des écoles environnantes (découvrir le catalogue de sorties nature et au jardin pour les scolaires), le projet de Claire va pouvoir se poursuivre pour l’année à venir. La CASA (La Communauté d’Agglomération Sophia Antipolis) a également offert au Domaine 3 bacs à compost, s’est chargée de l’installation et formé l’équipe à leur entretien. Nous les remercions vivement pour leur soutien!

 

Venez jardiner avec nous !

Du 18 au 24 septembre, le Domaine propose une semaine pour apprendre à jardiner. Ni formation pour spécialistes ni stage intensif de permaculture, ce séjour vous propose de découvrir et mettre en pratique quelques grands principes de jardinage naturel et différentes manières de jardiner (même si vous n’avez pas de jardin chez vous, vous pourrez piocher des idées par exemple pour adhérer à une association de jardins partagés). Seront abordés des thèmes tels que la conception et l’organisation d’un jardin productif et durable, le sol et comment en prendre soin, les semis et plantations, les techniques de composts et paillis…

 

Vous êtes vous-même jardinier, habitez près des Courmettes et êtes intéressé pour nous aider au jardin ? N’hésitez pas à nous contacter !

Evangile & Changement climatique : recevez l’ouvrage gratuitement 30 janvier 2023
A Rocha s’installe à Montpellier 26 janvier 2023
Dernières nouvelles
Avez-vous pensé à faire un legs à la Fondation A Rocha ? 25 janvier 2023
Séjour dans les Alpilles du 18 au 22 avril 2023 24 janvier 2023