Transitions aux Courmettes…

4 décembre 2020

Chaque année, l’automne marque une transition dans le rythme des Courmettes. Cette année, la transition a été d’autant plus radicale avec le contexte sanitaire ! Depuis la fin de l’été, notre rôle d’accueil a été largement remis en question. Même si nous avons pu accueillir les derniers mariages de la saison avec des effectifs réduits et un protocole sanitaire strict, nous avons eu très peu de groupes. Nous gardons cependant de bons souvenirs de la classe de découverte mi-septembre et de la formation au Monde nocturne organisée par le Parc du Mercantour et le PNR des Préalpes d’Azur début octobre. Nous remercions aussi vivement Richard, de Nouvelle-Zélande, notre seul bénévole de ces derniers mois.

Pacha à deux queues Charaxes jasius

Ces temps plus calmes sont frustrants à bien des égards, c’est certain. Ils nous offrent pourtant l’opportunité de lever le nez du guidon, de constater avec joie les temps riches que nous avons vécus pendant l’été mais aussi ce qui a avancé aux Courmettes cette année. Bien sûr, nous aimerions tous que cela aille plus vite mais, comme la nature, nous devons apprendre la patience. Une semaine en équipe fin octobre nous a permis de prendre un temps de pause ensemble, pour nous émerveiller devant l’œuvre du Créateur, pour partager ce qui nous pèse dans notre travail, pour réaligner notre vision de la vie en commun, et pour réfléchir au rythme de repos et d’accueil des Courmettes. C’était un privilège d’avoir le temps de vivre cela ensemble !

Depuis le début du confinement, les Courmettes tournent d’autant plus au ralenti avec la fermeture administrative et la remise en activité partielle pour plusieurs d’entre nous. Nous continuons tout de même à avancer sur les travaux et plusieurs chantiers sont en cours pour améliorer encore un peu nos conditions d’accueil. Nous vous en dirons plus à la fin de l’hiver. Nous commençons aussi à préparer la saison estivale de 2021 en espérant pouvoir accueillir divers groupes dans de meilleures conditions. Les réservations pour les mariages sont également presque complètes. Enfin, notre travail de conservation suit son cours, avec le suivi des mares notamment.

Il est évident que comme pour un grand nombre d’associations, les finances d’A Rocha France ont été mises à mal cette année 2020. Nous vous invitons à envisager de nous soutenir par un don dans notre mission de préserver, restaurer et valoriser le patrimoine naturel et architectural des Courmettes. Nous espérons aussi que nous pourrons accueillir de nombreux bénévoles en 2021.

Grues cendrées Grus grus

L’automne 2020 restera dans la mémoire des Courmettes comme une saison où notre activité s’est alignée sur celle de la nature. En septembre, nous avons admiré encore un grand nombre d’insectes comme ce pacha à deux queues de passage aux Courmettes, mais aussi leurs prédateurs – des reptiles, ou des oiseaux en halte migratoire comme les gobemouches gris et noirs. Une sortie en équipe avec le CEN-PACA, centrée sur la géologie, nous a aussi permis d’observer la spiranthe d’automne, une orchidée tardive. Octobre a marqué l’arrivée des oiseaux hivernants tandis que les insectes et reptiles se sont faits de plus en plus discrets. Pas de doute, décembre est là, comme nous le rappellent les jours plus courts et les soirs froids avec des ciels étoilés très clairs, de même qu’un passage de grues cendrées il y a quelques jours. Elles repasseront à la fin de l’hiver et annonceront le début du printemps !

Lancement du Réseau Ambassadeurs 16 janvier 2021
Le travail d’A Rocha sur le Rollier à l’honneur 5 janvier 2021
Dernières nouvelles
Le magazine Nuance raconte A Rocha France… 4 janvier 2021
A Rocha sur Info Chrétienne 4 janvier 2021