Une saison de la migration particulière dans la Vallée des Baux

25 septembre 2020

Locustelle luscinoide © Timothée Schwartz

Cette année, l’approche des journées de la migration des oiseaux les 3 et 4 octobre prochains prend un double sens pour A Rocha dans la Vallée des Baux .

Tout d’abord, comme chaque année, nous nous efforçons d’étudier ce phénomène exceptionnel, avec le baguage des hirondelles au Marais de l’Ilon d’une part (voir la vidéo), celui des passereaux migrateurs au marais de l’Ilon, et l’épopée incroyable de Michel, notre rollier équipé d’une balise Argos, qui réalise son troisième trajet vers l’Afrique Australe (vous pouvez le suivre grâce à ce lien, puis en indiquant « European roller » dans le champ de recherche).

 

 

 

Jan-Micha, étudiant à l’université de Tübingen en Allemagne, nous a rejoint pour quelques semaines et analyse les données de baguage des hirondelles effectué depuis 2006 ! Voici déjà une belle carte de la provenance et du trajet des hirondelles qui passent par la Vallée des Baux:

Carte montrant la localisation des hirondelles rustiques ayant transité par le Marais de l’Ilon au cours de leur migration, soit avant leur passage au Marais de l’Ilon (points verts) soit après leur passage (points bleus) entre 2006 et 2019. Globalement on constate que les hirondelles qui se regroupent dans les marais des Baux proviennent principalement d’un couloir allant de la Scandinavie au Sud de la France, en passant par les vallées du Rhin et du Rhône

 

Mais la migration nous concerne aussi très concrètement cette année : à partir du 11 octobre prochain, nous quittons définitivement le Mas des Tourades où nous étions basés depuis 2001. Que de souvenirs, que de travail accompli depuis ce site exceptionnel depuis tant d’années !

Cela dit, contrairement aux hirondelles et aux rolliers, notre migration sera très courte puisque nous nous installons provisoirement au Mas Mireille, aux portes du marais de l’Ilon ! C’est donc un rapprochement géographique fort appréciable qui va nous permettre d’intensifier et d’améliorer nos suivis sur ce site exceptionnel. Notre « mini centre » consistera en un logement pour étudiants et bénévoles (3 chambres) avec une grande pièce qui servira à la fois de bureau et de pièce à vivre. Refait à neuf par les propriétaires, nous espérons pouvoir nous y épanouir pour quelques années, et avons l’optique d’un pied à terre plus pérenne dans un avenir plus ou moins proche !

Brèves… 28 septembre 2020
Une rentrée motivée! 28 septembre 2020
Dernières nouvelles
Sentinelles de la création ! 28 septembre 2020
La parole à … Manon ! 28 septembre 2020