Connaissez-vous la Diane ?

Bilan du suivi de la Diane en 2017 par Chloé Cornic

Depuis 2008, nous mettons en place et réalisons des protocoles de suivi pour une espèce de papillon, la Diane (Zerynthia polyxena). Cette année encore, nous avons assuré le suivi de la population au marais de l’Etroit. diane

La Diane a les ailes jaunâtres marquées de bandes noires. Les ailes postérieures sont ornées de bleu et de rouge. Le revers de ses ailes est également marqué de taches rouges. – Photos : © Sébastien Larnac

Il n’y a qu’une seule génération d’adultes par an, qu’il est possible d’observer de mars jusqu’à début juin. La Diane dépend de la présence de sa plante hôte, l’aristoloche. Elle pond ses œufs sur le revers des feuilles, dont la chenille se nourrit, puis elle passe l’été et l’hiver sous forme de chrysalide. A l’Etroit, deux espèces d’aristoloches sont présentes : l’Aristoloche clématite (Aristolochia clematitis) et l’Aristoloche à feuilles rondes (Aristolochia rotunda).

aristo1

Les différentes espèces du genre Aristolochia : à gauche l’Aristoloche clématite (Aristolochia clematitis), à droite l’Aristoloche à feuilles rondes (Aristolochia rotunda) – Photos : © Chloé Cornic

La Diane est un papillon protégé par la loi en Europe, et particulièrement en France. La protection s’étend ainsi aux milieux qu’elle fréquente et dont elle dépend pour sa survie. La mise en place de mesures de conservation est donc très importante.

Le protocole de gestion du milieu, à l’Etroit, est mis en place par A Rocha. Nous effectuons une fauche tardive en octobre afin d’ouvrir le milieu et ainsi permettre aux aristoloches de se développer. Dès que la première Diane est aperçue, nous commençons le comptage. Nous identifions les individus afin de ne pas compter plusieurs fois le même papillon. Il nous est ainsi possible d’estimer la taille de la population grâce à des analyses statistiques.

Cette année, nous avons identifié 107 dianes différentes au marais de l’Étroit. C’est le plus grand nombre d’individus recensés depuis le début du suivi de la population de l’Etroit ! Il nous reste encore à extrapoler ces chiffres pour pouvoir estimer la taille de l’ensemble de la population du site. En 2012, la population avait été estimée à 113 individus (83 Dianes identifiées) et en 2015 à 46 individus (41 Dianes identifiées).

DSCN1938Chloé et Lisa sur le terrain – Photo : © Jean Crozet

#ConservationOptimism 20th novembre 2017
Lancement d’Église Verte 5th août 2017
Latest News
Des rolliers par centaines ! 4th août 2017
Réunion à Paris du 17 octobre 5th décembre 2016