Le mot de la nouvelle présidente, Rachel Calvert

15 December 2021

Après six années de présidence d’A Rocha France, Paul Jeanson vient de passer le relais à Rachel Calvert. Engagée avec l’union d’Eglises ‘Perspectives’, et déjà bien active dans l’association au sein du réseau Ambassadeurs, Rachel nous donne sa vision d’A Rocha France.

En tous lieux et depuis toujours, les chrétiens sont unis par une confession simple : « Jésus Christ est Seigneur ! » Mais si cette affirmation est vraie, qu’est-ce que cela change, concrètement ?

Avec plus de vingt ans d’expérience sur le terrain en France, A Rocha ne s’est jamais contentée de propositions théoriques sur la Bible et l’environnement. Que ce soit par des changements de comportement individuel, par le plaidoyer ou par des projets collectifs, notre amour pour le Créateur et pour sa création nous pousse à l’action.

Je suis impressionnée en observant le travail de terrain accompli par l’équipe d’A Rocha France ces dernières années, que ce soit dans la Vallée des Baux ou aux Courmettes. Je suis émue quand je vois la diversité de compétences que Dieu a mise au sein de l’équipe salariée, du réseau des ambassadeurs et du conseil d’administration. Je suis encouragée par les objectifs de développement ambitieux qui ont été mis en place pour les deux ans à venir, dans le cadre du projet « CoCliCo ». Et je suis profondément reconnaissante pour tout ce que Paul Jeanson a pu apporter dans son rôle de président du conseil d’administration ces six dernières années ; par son courage, son énergie et sa vision. Nous sommes heureux que Paul poursuive son engagement au sein du CA, désormais en tant que trésorier.

Dans un contexte où la crise écologique s’aggrave, A Rocha doit pleinement assumer son rôle. Nous sommes appelés à apporter des ressources à tous, et notamment aux chrétiens, afin que chacun puisse s’impliquer à son niveau et selon ses compétences. Pour cela, le travail de suivi scientifique et d’accueil dans la Vallée des Baux et aux Courmettes sera essentiel ; le développement du réseau des ambassadeurs A Rocha et de groupes locaux à travers la France aussi. Par la venue de Jésus-Christ, Dieu s’engage ; sa présence devient tangible. Et nous voulons aussi que nos convictions chrétiennes puissent « prendre chair » par notre action en faveur de l’environnement.

Les conséquences dramatiques du dérèglement climatique et l’effondrement de la biodiversité, nous, chrétiens, nous les vivrons, comme l’humanité tout entière. Avons-nous plongé nos racines suffisamment profondément dans la Parole de Dieu pour tenir ferme dans la tempête ? Avons-nous une vision théologique qui nous permettra de vivre de manière féconde dans ce temps qui est le nôtre ?

Pour beaucoup de Français, il est difficile de se projeter dans un avenir positif. Après deux années marquées par le covid, la fatigue pèse lourd (voir l’étude de la fondation de Jean Jaurès, novembre 2021). Face à la crise climatique, l’épuisement des ressources et les pollutions diverses, l’anxiété est une réaction naturelle. Nous, chrétiens, nous tâtonnons aussi pour trouver nos marques dans une société qui a changé pour de bon. La peur peut devenir paralysante.

Mais n’oublions pas que c’est quand la nuit est la plus sombre que la lumière brille le plus fort. « La lumière brille dans les ténèbres et les ténèbres ne l’ont pas étouffée » (Jean 1.5). Les temps de crise sont aussi des moments d’opportunité pour les croyants. Serons-nous capables de les saisir ?.

Rencontre Nationale des Responsables de Groupes Locaux 2024 12 April 2024
Réunion de l’équipe A Rocha France aux Courmettes 12 April 2024
Dernières nouvelles
Un hibou Grand-duc dans la Vallée des Baux 12 April 2024
Conférence Bordeaux – le 13 avril 2024 5 April 2024