Retour sur le débat « Un autre monde est-il possible ? »

23 mars 2021

« Un autre monde est-il possible ? »

Telle était la question posée lors du débat organisé au début du mois par le Forum Veritas à Jean-François Mouhot, directeur d’A Rocha France, et Philippe Bihouix, ingénieur, auteur de plusieurs ouvrages sur les questions environnementales.

Un débat. « Débattre » vient de l’ancien français « debatre » qui signifie ‘lutter’, ‘se quereller’, autour de positions contradictoires. Si l’on s’attendait donc à un débat en bonne et due forme, version pugilat, à coups d’arguments et de contre-arguments, il n’en fut rien. Point de remarques acerbes ou de répliques acides. Le ton fut plutôt cordial, amical, presque complice, entre le directeur chrétien d’une association de protection de l’environnement, et l’ingénieur athée ou agnostique, spécialiste des questions énergétiques.

La raison de cet accord est à chercher dans le diagnostic – malheureusement – partagé par les deux participants : notre modèle actuel de société n’est pas soutenable, et les solutions technologiques proposées relèvent de l’utopie.

Tous deux s’accordent aussi sur le fait que ces problèmes environnementaux et sociétaux ne sont pas nouveaux : Jean-François Mouhot rappelle qu’ils avaient été parfaitement dénoncés par exemple par le rapport Les limites à la Croissance du Club de Rome en 1972, tandis que Philippe Bihouix relève cet effet de répétition qui semble voir chaque génération redécouvrir les mêmes difficultés sans jamais s’atteler à les résoudre.

Le point sur lequel les divergences se sont fait voir se trouve du côté des responsables ciblés : pour JF. Mouhot, les responsabilités sont à chercher du côté de la nature humaine, et du péché, cette erreur de trajectoire, inscrite dans le cœur des hommes, et qui nous fait irrémédiablement et collectivement « manquer la cible ». Alors que pour Philippe Bihouix, ce sont plutôt les systèmes qui sont à dénoncer, ces constructions abstraites dont nous sommes devenus les créateurs dépassés et victimes de leurs complexités dysfonctionnelles.

Convergence de diagnostic, divergence dans l’analyse donc, mais aussi différence de perspectives entre nos deux intervenants. Philippe Bihouix semble rester malgré tout relativement optimiste quant aux capacités de nos sociétés à changer : si les solutions ne viendront certainement pas de nos dirigeants politiques, elles sont à chercher dans les initiatives individuelles ou collectives qui se multiplient de tous côtés dans la société civile.

Jean-François Mouhot quant à lui réaffirme l’importance de sa foi en Dieu pour continuer d’avancer. En tant que chrétien, il s’agit aussi pour lui d’agir concrètement, au quotidien, pour essayer de toutes ses forces de faire changer les choses … mais en priant Dieu pour sa création, et en l’implorant de nous conduire et de marcher à nos côtés.

La vidéo de cet échange est maintenant en ligne, sur la nouvelle chaîne Youtube d’A Rocha France. Profitez-en pour aller découvrir les autres vidéos récemment postées sur cette chaîne, et aidez-nous en vous abonnant à la chaîne (quand nous aurons nos 100 premiers abonnés nous pourrons personnaliser cette chaîne) !

Nouveau Réseau Environnement Climat 31 mars 2021
A Rocha appelle à marcher pour une Vraie Loi Climat ce dimanche 26 mars 2021
Dernières nouvelles
Blaireaux et renards devant la caméra dans la Réserve de L’Ilon 23 mars 2021
Retour sur le débat « Un autre monde est-il possible ? » 23 mars 2021