Les mares des Courmettes… un trésor à découvrir !

25 avril 2020

Vous ne le saviez peut-être pas, mais parmi tous les trésors écologiques que contient le domaine des Courmettes, se trouvent sept mares.

Chacune de ces sept mares est unique. Certaines sont temporaires (elles s’assèchent complètement l’été) et d’autres permanentes. Certaines sont forestières, d’autres semi-forestières et même présentes dans des milieux ouverts. Toutes ces différences favorisent des espèces végétales et animales différentes et augmentent donc la richesse biologique du site.

Une des sept mares du domaine des Courmettes – crédit photo : David Nussbaumer

Cependant, elles n’ont pas que des différences, elles ont même toutes un point commun : elles se referment petit à petit.

Et ça, c’est l’évolution naturelle de toute mare. Alors, pas de problème, pourrait-on se dire, c’est la nature !

Le réel problème, c’est que là où, dans le passé, une mare se refermait, une autre s’ouvrait. Mais aujourd’hui, avec l’urbanisation, l’utilisation de pesticides, le changement climatique, etc., les mares, et les zones humides en général, disparaissent de plus en plus vite mais très peu se ré-ouvrent naturellement. Et cela est d’autant plus vrai, lorsque l’on se trouve sur la Côte d’Azur !

Or ces zones sont indispensables pour de nombreuses espèces, et y compris pour nous les êtres humains.

Dans ce contexte local, ces sept mares sont donc une vraie chance et leur préservation est essentielle.

Pour pouvoir les préserver correctement, il est tout d’abord nécessaire de comprendre comment elles fonctionnent, quelle est la dynamique de chacune d’entre elles, quelles espèces, végétales et animales, sont présentes, etc. Une fois cette connaissance acquise, nous pourrons élaborer une gestion adéquate pour les conserver.

Anax imperator – Libellule présente sur le domaine des Courmettes – Crédit photo : Nicola Zwahlen

Ainsi, depuis mars, nous commençons à mettre en place un suivi sur les sept mares afin d’acquérir cette connaissance. Il s’agit de mesurer l’évolution de plusieurs éléments tels que le niveau d’eau, la surface en eau, l’envasement, la flore, les amphibiens, les odonates (libellules) etc.

Nous espérons pouvoir vous donner les premiers résultats de ce suivi pour cet automne !

Recherche service civique « Conservation Courmettes » 25 novembre 2020
A Rocha sur les ondes… 19 novembre 2020
Dernières nouvelles
Brèves… 28 septembre 2020
Une rentrée motivée! 28 septembre 2020